Je vous avertis de suite : ce billet peut sembler un peu « cucul la praline » et plutôt humaniste. J’ai mis un certain temps à comprendre pourquoi, de temps en temps, je ne vais pas bien. Et il a fallu d’une discussion avec une copine pour mettre un mot sur mon mal et sur ce qui me rend malheureuse : la compétition.

Dans la vie, il y a tout type de personnes : des généreux, des égoïstes, des je-m’en-foutistes, des investis… et il y a les compétiteurs. Vous savez, ceux pour qui tout est une compétition, comme avoir la plus belle voiture, la plus grande maison, le plus gros salaire, être en premier en tout…

Je déteste la compétition, j’ai toujours détesté ça, que ce soit dans le sport, dans les études… Je suis une personne qui fait les choses par plaisir et par envie et non pour gagner telle ou telle récompense, ou par pur égo-trip. En fait, la compétition est une notion qui me dépasse. Je n’ai jamais compris pourquoi certaines personnes ont besoin d’être ou se sentir en compétition pour avancer et/ou se motiver. La volonté ne se suffit pas d’elle-même ?

La notion de compétition fait appel selon moi à la notion de supériorité / infériorité. Dans une compétition, il y a toujours un gagnant et un perdant. En sport, je peux comprendre que la compétition joue un rôle important (même si généralement, je ne joue pas pour gagner mais pour m’amuser), mais dans la vie de tous les jours, quel intérêt à part faire souffrir les gens autour de soi ? Quel intérêt à vouloir toujours être le/la premie(è)r(e), et entre temps, à rabaisser les autres, à part vouloir satisfaire son égo ? C’est vrai, l’important est d’être heureux(se) dans sa vie pro et perso, et le reste, de s’en foutre un peu, non ?

La compétition fait également appel à la comparaison, car pour être en compétition, il faut « étudier » son environnement et voir où est-ce qu’on se situe par rapport à celui-ci. Mais encore, quel intérêt à comparer les gens entre eux, sachant que chaque être humain est différent et évolue à sa manière ?

Attention, je fais bien la différence entre les challengers et les compétiteurs. Les challengers sont selon moi à la recherche d’objectifs à atteindre, que ce soit pour une personne tierce ou pour eux-mêmes (tous les entrepreneurs sont pour moi des challengers). Les challengers sont des gens qui ont d’emblée de la motivation et qui pousse leur entourage (collègues, famille ou amis) à donner le meilleur de lui-même.

Voilà, j’avoue que j’en ai vraiment ras-le-bol que la compétition et tout ce qui va avec me sape le moral depuis des années.

Si vous êtes un compétiteur / une compétitrice dans l’âme, j’aimerais bien avoir vos avis, pour essayer de comprendre votre point de vue. Et si vous aussi, vous en avez marre des compétiteurs/rices, bienvenue au club !

Source image : thisislovelifequotes.net

Partager l’article :