Depuis mi-mai que je n’ai pas blogué, rien écrit ici. Alors oui, je suis bien vivante, non je n’ai pas déserté les lieux.

Pour celles (et les rares ceux) qui me suivent ici, vous savez que je suis devenue maman il y a 8 mois maintenant. Et la vie de mère au foyer que je n’ai pas choisie ne me laisse pas vraiment de répit, aussi bien physiquement que psychologiquement. Le mois d’avril a été compliqué pour moi, et il a été nécessaire de prendre le taureau par les cornes. Parler, notamment à des professionnels, m’a fait du bien, me fait toujours du bien et m’a permis de mettre des mots sur des maux. Et rien que ça, c’est top.

Ensuite, je n’avais pas l’envie de venir ici. J’avais envie de faire autre chose que de rester devant mon ordinateur. L’envie de profiter du beau temps, de sortir avec ma fille, de profiter de ma fille aussi, de ma famille, de mes amis, bref, la vraie vie.

J’avais aussi d’autres projets, enfin un seul, celui co-écrit avec ma complice, aka Malicia / Malicyel / Laurianne pour les intimes, qui est sorti de terre le 28 juin dernier et qui s’appelle « Aimer Lille : 200 adresses à partager« , à retrouver dans toutes les libraires et e-shops ! Mais je vous en parlerai plus en détails prochainement 😉 .

Il y a aussi mon projet professionnel, qui avance doucement mais sûrement. Savoir ce que je veux faire, où je veux avancer, se remettre en question, se prendre une claque et continuer, malgré tout, à y croire. Et mine de, ça prend du temps tout ça !

Il y a aussi eu un festival de musique, un joli week-end à Stockholm, des vacances chez papa/maman en Normandie, bref, pas eu le temps de s’ennuyer non plus. D’ailleurs, j’ai très envie de vous parler de Stockholm, une ville à découvrir ++ !

Et puis aujourd’hui, j’ai eu le déclic : reprendre ce blog, parler des choses que j’aime, même s’il y a qu’une seule visite par jour. En fait, les chiffres m’importent peu aujourd’hui (et j’ai toujours détesté les chiffres, ça tombe bien !), je n’ai pas envie d’être une influenceuse aux 400 000 visites hebdomadaires parce qu’en fait, je m’en fous. Je veux juste faire ce que j’aime, et c’est ça l’essentiel !

Allez, à la prochaine 😉

PS : la photo est une vue de Stockholm depuis l’île de Djugården !

Partager l’article :