L’idée d’écrire une revue sur la poussette Cam Cubo m’est venue assez rapidement. En faisant mon benchmark sur les poussettes compactes, je me suis rendue compte qu’il n’était pas si évident que cela de trouver des informations détaillées sur une poussette en particulier.

Alors même si je m’étais dit que je n’écrirais pas ce genre d’articles, je me suis auto-convaincue que cela pouvait certainement aider certain(e)s d’entre vous dans le choix de votre poussette.

Poussette Cam Cubo : pourquoi ce choix ?

Nous sommes partis à Stockholm mi-juillet et posséder une poussette canne a vite été évident, notre Neo de Concord étant bien trop lourde et encombrante pour le transport en avion et pour toute la durée du séjour, en fait.

J’ai écumé le site consobaby.com, choisissant une dizaine de poussettes qui semblait correspondre à mes critères, à savoir le confort, la facilité de pliage, l’encombrement minimal, la manoeuvrabilité et le budget (moins de 200€). Après lecture des avis, trois modèles sont ressortis : la Pact de Joie, la Cubo de Cam et la Qbit+ de GB. Puis une vidéo sur Youtube m’a conforté sur la Cubo, la poussette qui m’avait fait de l’oeil dès le départ (et qui a convaincu Chéri au passage).

Les avantages et inconvénients de la poussette Cubo de Cam

Achetée mi-juin, utilisée quasi-quotidiennement depuis ce jour, voici mon retour sur la poussette Cam Cubo.

Les ++ de la poussette Cam Cubo

  • Sa maniabilité : je recherchais une poussette qui puisse se conduire d’une seule main, elle passe le test avec succès !
  • son pliage : une fois qu’on a compris comment la plier et la déplier, c’est un jeu d’enfant ;
  • son encombrement : on peut aisément la mettre à l’arrière au pied du siège-auto. Dans le coffre (ici, celui d’une Fiat 500X), elle en prend le tiers. À noter que nous l’avons emmenée dans l’avion en bagage cabine (compagnie Norwegian) ;
  • ses différentes inclinaisons du dossier : ma fille peut être totalement allongée ou quasi-assise ;
  • son harnais 5 points qui la maintient bien. Les bretelles du haut peuvent se dissocier avec celles du bas (pratique quand bébé dort par exemple) ;
  • sa petite barre qui se lève et se rabaisse : elle sécurise et sert de repose-pieds quand ma fille dort ;
  • son frein facile à mettre et à enlever ;
  • son insert en mesh qui permet de voir bébé en position allongée ;
  • son revêtement déhoussable et lavable en machine : entre la compote qui valse, les vomitos ou encore les cacas qui débordent (oui, c’est aussi ça la #mumslife), le lavage en machine à 30°C facilite la vie. Bonus : ça sèche très rapidement ;
  • sa sangle pour transporter la poussette une fois pliée, comme un sac à main !
  • sa canopy qui est d’une taille bien correcte pour une poussette de ce type ;
  • son prix : payée environ 180€ sur Amazon, ce qui est plutôt raisonnable pour une poussette d’une aussi bonne qualité ;
  • ses coloris : j’avoue, c’est un peu « superficiel » mais j’ai bien aimé avoir le choix dans les couleurs, du turquoise au noir basique. Nous avons opté pour un bleu marine, ce qui changeait du orange de notre Neo Concord.

Les — de la poussette Cam Cubo

  • Son panier qui ne peut supporter que 2kg de charge (bon moi, je lui mets bien plus mais je ne vous le conseille pas du tout) ;
  • ses petites roues qui galèrent dans les moindres graviers et pavés (genre, les pavés du Vieux-Lille) ;
  • son dossier qui mériterait d’offrir une assise un peu plus « angle droit » pour éviter que bébé soit trop avachi dans sa poussette ;
  • son système de sangle pour incliner le dossier qui n’est pas pratique, surtout quand bébé est dans la poussette et qu’il pèse 10 kg :p .

Poussette Cam Cubo et détails

Si vous cherchez une poussette compacte pour votre bébé de 6 mois et + pour partir en voyage, faire vos courses ou vous balader, je ne peux que vous conseiller la Cubo de Cam. J’en suis vraiment ravie, elle me suit partout et ma fille n’a pas l’air mécontente du tout !

Partager l’article :