Juillet dernier, je me suis envolée avec une partie de ma famille pour Stockholm le temps de quelques jours. À la base, c’était pour voir Ed Sheeran en concert avec ma belle-soeur. Mais autant joindre l’agréable à l’agréable, nous en avons profité pour visiter un peu la ville. Et quelle ville !

Je vous raconte notre week-end à Stockholm avec, je l’espère, l’envie de vous donner envie d’y aller !

Week-end à Stockholm : les infos pratiques

L’aéroport

Stockholm possède 3 aéroports : Arlanda, l’aéroport national ; Bromma, le plus proche et Skavsta, le plus loin, celui qui dessert notamment les vols Ryanair.

Nous sommes partis depuis Paris-Orly pour atterrir à Stockholm-Arlanda. Le vol aller-retour nous a coûté 130€/personne avec la compagnie Norwegian. Le vol avec bébé s’est passé sans souci.

L’aéroport d’Arlanda a été privilégié pour son côté pratique : il est desservi à la fois par le train (en ligne directe avec l’Arlanda Express ou par le train classique) et le bus. Par rapport aux horaires d’arrivée de notre vol aller, le bus fut le moyen le plus pratique. Nous avons pris la compagnie Flygbussarna pour l’aller et au final, le retour. Le trajet se fait en 45 minutes.

Les transports en commun

Sur place, nous avons pratiquement tout fait à pied. Mais il nous est arrivé de prendre le train, notamment pour rejoindre la Friends Arena à Sölna pour voir Ed Sheeran. Le ferry a été aussi utilisé, pour voguer de l’île de Djurgården jusqu’à Slussen. À savoir que le trajet coûte le même prix qu’un ticket de métro, soit 44 kr (couronne suédoise), environ 4,23€ (oui, c’est super cher !).

Week-end à Stockholm : tout à pied !

Et oui, on visite tout à pied !

Les prix à Stockholm

Je vous avoue que ce fut la bonne surprise. On m’avait dit que les pays scandinaves étaient réputés pour avoir un coût de la vie plus important qu’en France. Et bien à Stockholm, je n’ai pas vu de réelle différence par rapport à Lille. Les prix sont quasiment identiques par rapport à une grosse métropole française (courses au supermarché, restaurants, bars, cafés…).

Pour info : 10 kr = environ 1€ (octobre 2018).

L’hébergement

Nous étions 5 adultes + 1 bébé. L’hôtel a vite été écarté au profit d’un logement entier. Nous avons donc pris un Airbnb dans Södermalm, le quartier « hype » de Stockholm. Le logement nous a coûté 490€ pour 3 nuits.

L’alcool à Stockholm

Si vous voulez acheter de l’alcool à Stockholm (vin, alcool fort…), sachez que vous ne les trouverez pas en supermarché. Il existe des boutiques spécialisées, les Systembolaget. Attention : il faut être âgé(e) de plus de 20 ans. Ayez toujours votre carte d’identité sur vous !

Que faire à Stockholm ?

Nous avons passé 2,5 jours à Stockholm (arrivés dans la nuit du 12 au 13 juillet et repartis le 15 juillet dans l’après-midi). Notre visite s’est donc concentrée sur Gamla Stan, Södermalm et Djurgården. Nous avons fait peu de restaurants, préférant manger dans notre Airbnb ou pique-niquer.

Gamla Stan

Gamla Stan est le centre historique de la ville de Stockholm. Il fait bon flâner dans les ruelles pavées (si vous avez un bébé, je vous conseille le porte-bébé plutôt que la poussette…) et admirer les couleurs lumineuses des bâtisses. Je me suis cru un temps être dans le Vieux-Lille !

Week-end à Stockholm : grand place à Gamla Stan

Sur l’île de Gamla Stan, vous trouverez le Palais Royal et de nombreux musées. Nous n’avons rien visité de tout cela, faute de temps et aussi d’envie. Par pur hasard, nous sommes tombés sur la relève de la garde, que je trouve bien plus impressionnante que celle de Buckingham Palace !

Week-end à Stockholm : Gamla Stan

Nous avons bien marché 2 à 3 heures dans Gamla Stan, avec une pause déjeuner au The Hairy Pig Deli, bon mais cher. Pour le dessert, nous sommes allés manger une glace chez Stikki Nikki, des glaces bio et parfois végan, vraiment délicieuses. C’est mon petit coup de coeur « bouffe » à Stockholm.

Djurgården

L’île de Djurgården est une immense étendue de verdure et de bois où il fait bon se balader. On y trouve le célèbre Skansen, le parc qui concentre la Suède sur quelques hectares. L’île est plutôt vaste, je vous conseille d’y consacrer une journée entière et d’embarquer votre pique-nique s’il fait beau. Pour moi, c’est clairement l’endroit idéal pour être au vert le temps d’une journée.

Week-end à Stockholm : Djurgården

De Djurgården, vous pouvez prendre le bateau pour rejoindre Slussen, côté Södermalm.

Södermalm

Södermalm est considéré aujourd’hui comme le quartier jeune et branché de Stockholm, alors qu’il était le quartier pauvre il y a encore quelques années.

J’ai beaucoup aimé la vue qu’offre le nord de Södermalm sur le Stadshuset (hôtel de ville) et l’île de Gamla Stan (photo en Une).

Week-end à Stockholm : Södermalm

Nous logions du côté de Mariatorget (côté ouest de Södermalm) et nous avons tous adoré ce coin ! Animé comme il le faut, avec des espaces verts, des petits cafés trop mignons et des bars pour prendre l’apéro.

Nous avons également brunché dans un petit café / resto appelé Le Mond – CyckelCafé, un endroit comme je les aime et que je vous recommande !

Avec un bébé de 7 mois, nous n’avons pas profité de la nightlife du quartier de SoFo, situé côté est.

Que dire de Stockholm ?

Stockholm est une très belle ville, très colorée et propre. L’eau apporte une autre dimension à la ville, un côté apaisant (comme à Venise et à Amsterdam). C’est également une ville très kids friendly. Ce fut très agréable de nous promener avec notre fille et de sortir manger / boire un verre. Les bars et les restaurants ont toutes les commodités pour accueillir les enfants. J’ai, en fait, adoré cette ville.

J’ai beaucoup envie de retourner à Stockholm pour visiter les îles et les quartiers que nous n’avons pas faits.

Pour un prochain week-end à Stockholm, j’aimerais bien :

  • faire une croisière pour découvrir l’archipel de Stockholm et éventuellement passer une nuit sur l’une des îles ;
  • visiter Norrmalm ;
  • découvrir SoFo.

Et vous ?

Crédits photos : Mélanie S. et Christophe D.

Partager l’article :