Après vous avoir raconté comment nous nous étions retrouvés en Guadeloupe, voici la deuxième partie de notre voyage avec nos excursions et activités en Guadeloupe.

Nous sommes restés 7 jours, ce qui avec le recul est assez court compte tenu de ce qu’il y a à faire sur l’île. Nous avons voulu en voir suffisamment tout en prenant en compte le rythme de la minus (sieste, repas, etc.) et notre envie de nous reposer aussi. Et je trouve que nous avons réussi notre pari ! Voici un petit aperçu de ce que nous avons fait comme excursions et activités en Guadeloupe

Les cascades de Guadeloupe

Voir des cascades est ce que je préfère en montagne et on m’avait hautement recommandé les cascades de Guadeloupe. La minus en porte-bébé et de bonnes chaussures, c’est parti pour quelques dizaines de minutes de marche.

Les chutes du Carbet

Les chutes du Carbet, situées dans la montagne sur la commune de Capesterre Belle Eau, sont sans doute mon meilleur souvenir de Guadeloupe. Pour y accéder, il faut grimper dans la montagne (c’est là qu’avoir une voiture puissante prend tout son sens).

Arrivés à bon port, la pluie commence à tomber. Nous étions donc sous une pluie diluvienne, en pleine forêt guadeloupéenne, en short/débardeur/basket et la minus en porte-bébé protégée sous un parapluie que la dame de l’accueil du parc m’avait prêté (fort heureusement d’ailleurs !). Et bien que je sois d’une nature râleuse, j’ai préféré prendre ça à la rigolade. En plus, le paysage, même sous la pluie, était franchement canon. 20 minutes de marche plus tard, nous sommes arrivés devant l’une des chutes du Carbet. Une vue magnifique.

Les chutes du Carbet en Guadeloupe
Chutes du Carbet… sous la pluie !

Il y a plusieurs chutes à voir, mais la pluie et les risques d’éboulement ont fait que les autres sentiers pour y aller étaient interdits à la marche. Je vous conseille donc de vous renseigner sur les conditions climatiques avant de grimper dans la montagne.

L’entrée pour accéder aux chutes est payante (2,5 €) et contribue à la préservation de la forêt.

La cascade aux écrevisses

Ce n’est pas la plus belle cascade, mais elle a le mérite de pouvoir s’y baigner et d’être facilement accessible (5 minutes de marche sur un sentier goudronné). Pour y accéder, il faut prendre la route qui traverse Basse-Terre (la D23).

Guadeloupe - Cascade aux écrevisses
La cascade aux Écrevisses

Le saut d’Acomat

Situé sur Basse-Terre entre Pointe Noire et Mahaut, il faut également grimper et marcher pour rejoindre le saut d’Acomat. Prévoyez une bonne paire de chaussures fermées et un porte-bébé si vous avez un enfant en bas-âge car le chemin pour y aller est escarpé et pentu.

Si nous n’avons pas vu grand chose de la cascade (nous n’avions pas voulu nous approcher de peur de glisser avec la petite), le lieu offre un super spot pour se baigner et se reposer sur les rochers où l’eau s’écoule pour rejoindre la mer quelques kilomètres plus bas.

Saut d'Acomat en Guadeloupe
Le saut d’Acomat et sa rivière

Le domaine de Vanibel

Comme activités en Guadeloupe, un de nos amis nous avait conseillé de visiter Le domaine de Vanibel pour comprendre la culture du café, de la banane et de la vanille sur l’île.

C’est une visite qui dure entre 1h et 1h30 avec dégustation de café à la fin. Je l’ai trouvée très instructive et intéressante, on y apprend beaucoup sur la culture des différents produits et leur transformation (notamment pour le café), l’évolution de l’exportation depuis la création du domaine, comment le climat impacte les productions, etc.

Par contre, j’ai légèrement regretté de l’avoir fait avec une petite d’un an et demi car au final, elle n’a pas arrêté de bouger et de toucher à tout donc niveau concentration, c’était pas trop ça (heureusement qu’on s’est relayé avec le papa). Du coup, j’ai rien suivi sur la production de vanille, à mon grand regret.

Sachez que le domaine possède également des gîtes en location et est généralement fermé en septembre.

Domaine de Vanibel : 7,5 € l’entrée par adulte.

Les plages de Guadeloupe

Qui dit Guadeloupe dit bien évidemment baignade et plage ! Nous n’avons pas dérogé à la règle, en nous arrêtant sur quelques plages de Basse-Terre et Grande-Terre.

Sur Basse-Terre, nous avons adoré la plage de la Perle, qu’on nous avait conseillé pour son côté paradisiaque.

Plage de la Perle en Guadeloupe
La plage de la Perle

Nous avons également profité de la plage de notre hôtel, située entre la plage de la Perle et la Anse du Grand Bas-Vent (notre chambre avait vue sur cette anse). La plage de la Grande Anse vaut aussi le détour.

Côté Grande-Terre, nous sommes allés sur la plage de Sainte-Anne, avec une eau turquoise et chaude (comme dans mes rêves). Malheureusement, je l’ai trouvée beaucoup trop touristique à mon goût avec peu de zone d’ombre.

La plage de Sainte-Anne

La réserve Cousteau et le Nautilus

On nous avait aussi conseillé de faire la réserve Cousteau mais avec la minus, nous nous étions dit que ça allait être compliqué. Le couple que nous avons rencontré pendant notre séjour nous avait parlé du Nautilus, un bateau à fond de verre qui navigue autour de l’Ilet Pigeon et permet de voir la faune et la flore de la réserve. Ni une, ni deux, places réservées pour une sortie en fin de matinée.

La durée de la balade est comprise entre 1h et 1h30, avec un petit rafraîchissement à bord et 30 min de snorkeling pour celles et ceux qui le veulent.

Vue de Basse-Terre depuis l'Ilet Pigeon
La vue depuis l’Ilet Pigeon, réserve protégée

Autant vous dire que tout le monde a apprécié cette petite virée en mer. La petite comme nous en avons pris plein les yeux, même si on peut voir que la flore est quand même détériorée. Les animateurs à bord vous expliquent la vie sous-marine et la création de la réserve.

La minus qui a beaucoup apprécié le bateau 🙂
Vue depuis le Nautilus dans la réserve Cousteau
Vue Basse-Terre depuis la réserve Cousteau
Vue sur Basse-Terre et Ilet Pigeon depuis le Nautilus

Le jardin botanique de Deshaies

On nous avait aussi conseillé comme activités à faire en Guadeloupe le jardin botanique de Deshaies. C’est un jardin de 7 hectares situé sur les hauteurs de la ville et qui est également l’ancienne propriété de Coluche.

Activités en Guadeloupe : le jardin botanique de Deshaies

Nous avons beaucoup aimé parcourir les allées de ce très beau jardin, qui regorge de nombreuses espèces végétales des Antilles et de l’Asie, et de quelques animaux comme des flamants roses ou des perroquets ! S’il fait très chaud (comme le jour où nous l’avons visité), c’est l’endroit idéal !

N’hésitez pas à aller boire un verre à la terrasse du restaurant surplombant le parc, avec une jolie vue sur la mer en prime !

Jardin botanique de Deshaies : 15,90 € adulte, 10,90 € enfant, gratuit pour les moins de 3 ans.

Voilà ce que nous avons fait comme activités en Guadeloupe avec un bébé pendant nos 7 jours sur place. Pas de plongée (en même temps, Chéri et moi ne sommes pas plus tentés par en faire), ni de grandes randonnées, car un peu compliqué pour nous avec un bébé.

J’aurais également aimé faire un saut sur les îles des Saintes, Marie-Galante et Petite-Terre, aller découvrir Grande-Terre et faire un tour sur le sable volcanique au sud de Basse-Terre. Mais bon, en 7 jours, on ne peut pas tout faire. Dans tous les cas, il est sûr que nous y retournerons ! Nous prendrons plus de temps pour faire les excursions et activités que nous n’avons pas eu le temps de faire.

Je n’ai pas parlé des restaurants, marchés, etc., tout cela est sur ma carte Google My Maps Guadeloupe. Alors n’hésitez pas à aller y jeter un oeil ;).

Partager l’article :